FLOW – Financement du leadership et de chances pour les femmes

 

logo-flow

 

A partir de l’an 2012, Actionaid Rwanda en partenariat avec le Réseau des Femmes Oeuvrant pour le Développement Rural met en œuvre un projet de 4 ans pour le renforcement des capacités  des Femmes agricultrices aux moyens faibles à travers le Financement du projet « Funding Leadership and Opportunities for Women (FLOW) Sutainable Livelihoods Project » en vue du plaidoyer pour  l’amélioration de leurs conditions de vie socio – économiques et  par conséquent la réduction de la pauvreté. Le projet fait ses activités dans 3 secteurs du District de Gisagara, dans la Province du Sud. 

Le Financement de ce projet FLOW est un nouveau fonds qui a été mis en place par le Ministère des Affaires Etrangères des Pays-Bas en vue de l’amélioration de la situation des femmes et des filles dans les pays en développement. En fait, bien que différents  progrès ont été réalisés pour les droits des femmes, il se remarque encore des violences diverses et des inégalités du genre au point de vue économique, dans le domaine des droits,…. qui demandent encore  plus d’efforts à la solution durable de la problématique.

Le projet reconnaît les défis particuliers des femmes par rapport à leur engagement dans le travail non rémunéré qui inhibe leurs capacités à participer dans les instances de prise de décision et d’influence ainsi que d’adopter des pratiques agricoles durables. Il vise ainsi à permettre la reconnaissance du travail non rémunéré et d’obtenir le soutien nécessaire pour la réduction de leur surcharge.

Le projet souhaite que les travaux des femmes soient reconnues et valorisés, redistribués et enfin diminués. Ceci, en plus d’autres formes de soutien et les interventions au titre de ce projet augmenterait la capacité des femmes de participer et d’influer sur les processus de décision, à adopter des pratiques agricoles durables et d’obtenir l’allocation budgétaire accrue aux femmes à faibles revenus agricoles.

Le projet appui 1.200 femmes agricultrices rwandaises qui travaillent 40 coopératives dans le District de Gisagara.